Maxence Van der Meersch

  

Pour en savoir plus sur Maxence Van der Meersch, vous pouvez consulter les ouvrages suivants :

 

Maxence Van der Meersch au plus près de Térèse Bonte,

       252 pages, Artois Presses Université, 2002 : la biographie de référence sur

         l'auteur

 

- Maxence Van der Meersch, héraut du peuple de Mary Melliez,

       340 pages, thèse de littérature sur le rapport de Van der Meersch au peuple et aux

       mythes, BoD, 2010

 

- Maxence Van der Meersch, écrivain engagé, Actes du Colloque du

       Centenaire de Van der Meersch, Presses Universitaires du Septentrion, 2008

 

- Maxence Van der Meersch, auteur et témoin (collectif),

       Ravet-Anceau, 2007, articles et photos sur papier glacé

 

- Revue Roman 20-50 n°43 (juin 2007), Université Lille 3-Charles-de-Gaulle,

       numéro consacré à L'Empreinte du dieu et Invasion 14 de Maxence Van der

       Meersch (contact : roman20-50@nordnet.fr )

 

- Maxence Van der Meersch : écrire le Nord, écrire le monde,

     de Christian Morzewski et Paul Renard (éds), actes du 1er colloque

       international Van der Meersch (Arras et Wasquehal, 11-13 janvier 2001), éd.

       Roman 20-50, 2001, 293 pages

 

Maxence Van der Meersch et La Petite Sainte Thérèse - Les sept

      dernières années de l'écrivain de Térèse Bonte, Société des Amis

       de Maxence Van der Meersch, 2007

 

 

Les ouvrages suivants sont également consacrés à Maxence Van der Meersch mais on ne les trouve plus guère que chez les bouquinistes :

- Bordes, Elie, Le Drame spirituel dans l’œuvre de Maxence Van der Meersch, Tourcoing, Georges Frère, 1944, 2ème édition, 127 pages

- Combes, abbé, et alii, La Petite Sainte Thérèse de Maxence Van der Meersch devant la critique et devant les textes, Paris, éditions Saint-Paul, 1950, 562 pages

- Fournier, Gaston, Avec le Maxence Van der Meersch de « Corps et Ames », à la recherche de l’authentique amour, Toulouse, Imprimerie parisienne, 1951, 40 pages

- Jans, Adrien, A la rencontre de Maxence Van der Meersch, Liège, La Sixaine, 1946, 47 pages

- Léliaert, Bernardin, Maxence Van der Meersch, un grand romancier de chez nous, Lille, Edé, 1945, 109 pages

- Loras, Dr O., L’auteur de Corps et Ames s’est-il tué pour une doctrine ?, Lyon, éditions de l’Acropole, 1951, 64 pages

- Mourgues, E., Corps et Âmes vus par un médecin, Le Puy, Cahiers du Nouvel Humanisme, 1953, 32 pages

- Reus, Robert, Portrait morpho-psychologique de Maxence Van der Meersch, Aurillac, Pierre Clairac, 1952, 225 pages

- Verachtert, Jan, L’Amour dans les romans de Maxence Van der Meersch, Louvain, 1969